Les bases 

Depuis des siècles et dans toutes les civilisations, le massage est la base des thérapies. Le massage traditionnel chinois serait même antérieur à l’acupuncture et la pharmacopée.
​Le travail se fait principalement le long des méridiens et sur les points d'acupuncture associés.

Il existe 12 Méridiens principaux bilatéraux reliés aux organes/entrailles

- Méridien du Poumon, méridien du Gros Intestin

- Méridien de la Rate, méridien de l'Estomac

- Méridien du Coeur, méridien de l'Intestin Grèle

- Méridien du Rein, méridien de la Véssie

- Méridien du Foie, méridien de la Vésicule Biliaire

Il existe aussi 8 Méridiens Primitifs, constitués pendant la vie embryonnaire et qui disparaissent partiellement avant la naissance Les 6 Merveilleux Vaisseaux intermittents (le Chong Mai, le Dai Mai, le Yinwei Mai, le Yangwei Mai, le Yinqiao Mai, le Yangqiao Mai) et les 2 Merveilleux Vaisseaux Permanents (Ren Mai et Du Mai) ne fonctionnent pas comme les autres méridiens. 

Les méridiens sont des rivières et les vaisseaux merveilleux des lacs qui permettent de régulariser le flux de l’énergie et du sang dans les méridiens. Ils sont donc très importants et, physiologiquement agissent en amont des méridiens des organes. Ils gèrent globalement l’énergie Yin et Yang dans le corps et n’ont pas de relation directe avec les organes.

Le fondement de la Médecine Chinoise est l'énergétique. Il existe une énergie vitale nourrissant nos organes et fonctions vitales ainsi que nos émotions et comportement. L'énergie vitale doit circuler harmonieusement. Si elle se trouve bloquée, absente, en trop grande quantité, en mauvaise qualité, il se créé des problèmes.

méridiens.jpg

Le Tuina

Le traitement repose sur le diagnostique énergétique, qui permet d'évaluer la structure et le fonctionnement de l'organisme en potentiel énergétique. La différence avec la médecine holistique repose sur la prise en compte de tous les facteurs contextuels du malade et de la maladie et des inter-relations des symptômes.

Ce diagnostique énergétique se fait à partir de l'observation, l'interrogation, la palpation.

Une fois ce diagnostique énergétique établit, le praticien réalise différents gestes (effleurer, presser,malaxer, rouler, frotter, pincer, vibrer), qui ont des buts thérapeutiques bien défini. Ils permettent de drainer, stimuler, disperser, réchauffer,...

Les Ventouses

Les ventouses ont été utilisées depuis des temps immémoriaux, un peu partout dans le monde. Les premières ont vraisemblablement été confectionnées à partir de cornes animales évidées, à l’intérieur desquelles ont allumait du feu afin de pouvoir créer un vide d’air et poser sur différentes parties du corps.

Elles ont notamment une action humorale et antalgique. 

Encore utilisées par nos grands mères, les ventouses ont vu leur utilité disparaître avec l'arrivée des antalgiques.

En médecine chinoise, suite au bilan énergétique, elles sont apposées selon les méridiens et les points d’acupuncture.

La réflexologie plantaire et l'auriculothérapie fonctionnent sur le même principe. La projection du corps humain sur le pied et l'oreille. Ce sont des zones réflexes sui sont simulées soit par pression, soit par acupuncture mais uniquement pour l'auriculothérapie.

Auriculothérapie

En médecine chinoise, on considère que les oreilles communiquent avec les organes internes via les méridiens.

L'oreille est un organe holographique représentatif du corps humain dont le pavillon comporte des points réflexes des organes internes et du corps entier. Il a fallu un long processus historique afin de représenter le graphique des points d'acupuncture de l'oreille. Dans l'antiquité de la Chine les livres canoniques sur la médecine chinoise ont rapporté beaucoup d'informations sur les points de l'oreille.

En 1957, après six années de recherche, le Dr P. Nogier a représenté le pavillon de l'oreille comme un foetus pour montrer la relation avec les organes internes. Il a compté jusqu'à 42 points d'acupuncture de l'oreille.

L'auriculothérapie se fonde essentiellement sur l'observation de l'aspect et de la coloration de l'oreille. Lorsque des modifications pathologiques se produisent dans les organes les informations émises par les tissus atteints remontent jusqu'aux zones correspondantes.

Chez un sujet ayant une crise d'asthme, la zone réflexe de l'asthme (au niveau de l'antitragus du lobe) est nettement rouge et légèrement gonflée.

Le traitement peut se faire par massage avec un stilet, la pose d'une aiguille ou d'un magrain (bille ou graine) ou d'une punaise auriculaire.

Réfléxologie plantaire

L’association entre la zone réflexe et la partie du corps correspondante se ferait à travers les terminaisons nerveuses. Ceci étant subtile car il n'existe pas de nerf connu entre par exemple le foie et le pied.

Sur le pied droit se trouvent les zones réflexes de la moitié droite du corps. Symétriquement identique pour le pied gauche.

La manipulation permet de mettre en évidence des zones sensibles, voir douloureuses correspondant aux zones à traiter. La texture de ces zones révèle aussi le type de dérèglement des organes.

PXL_20210104_152831182.jpg
PXL_20210104_162008810.jpg